L'école.

Le 28 octobre 2005.

WWW.KOLWEZI-RDC.COM

 

Portail de Kolwezi.
Accueil de l'école.
L'école.
Projets pour l'école.
Partenaires.
Liste des dons.
Internet à Kolwezi.
Situation de Kolwezi.
Album.
Boutique.
Liens.
Forum.
Livre d'or.
Merci.
Mise à jour.
Contact.

 

Complexe scolaire

COSMIS.

211 Avenue du 30 juin

quartier Mutoshi

Kolwezi.

République démocratique du Congo.

email de l'école:

cosmis_kolwezi1@yahoo.fr

      

1. PRESENTATION DE L’ECOLE COSMIS

 

1. HISTORIQUE DE L’ECOLE COSMIS
 
L’école COSMIS "COMPLEXE SCOLAIRE SAFI" a vu le jour le 16 octobre 1995 à Kolwezi.

 Elle a été officiellement agréée par le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel de la RDC, le 30 octobre 1995 par l’arrêté ministériel numéro « MINEPSP/CABMIN/001/1760/95 ».
 

2. PRESENTATION DE L’ECOLE COSMIS
 
L’école COSMIS "COMPLEXE SCOLAIRE SAFI" est située en République démocratique du Congo, au sud de la province du Katanga, dans le district de Kolwezi, précisément sur le boulevard du 30 Juin au quartier Mutoshi.
 
L’école COSMIS "COMPLEXE SCOLAIRE SAFI" est organisée en une école centrale et principale située dans la ville de Kolwezi dans la commune de Manika et une succursale située dans le milieu rural, précisément au village KANDO-NORD dans le territoire de LUBUDI.

 

3. OBJECTIFS POURSUIVIS PAR L’ECOLE COSMIS "COMPLEXE SCOLAIRE SAFI"

Vu que le taux de natalité est très élevé en Afrique et particulièrement à KOLWEZI, vu que le nombre d’enfants scolarisables augmente, comptes tenues des difficultés socio-économiques que connais notre pays la RDC en général et le district de Kolwezi en particulier, l’Etat congolais ne crée plus des nouvelles écoles pour scolariser tous les enfants depuis près de 15 ans. C’est ainsi que le ministère de l’enseignement autorise le fonctionnement des écoles communautaires pour faire face à cette situation.

-L’école Cosmis répond aux besoins des nombreux parents de Kolwezi qui ont vu leurs enfants restés à la maison sans aller à l’école à cause de la distance qui sépare leur domicile des écoles, c’est ainsi que tous les enfants habitant le quartier Mutoshi et ses environs n’ont plus actuellement à faire des longues distances pour aller à l’école depuis l’implantation de l’école Cosmis.

-Certains enfants étaient refusés dans les écoles en raisons de leur appartenance religieuse ou autres, l’école Cosmis est venue aider et continue à le faire pour tous les enfants sans distinction de race, de sexes, de race, d’ethnie ou de religion…

-Compte tenue de la pauvreté qui frappe de plein fouet les familles de Kolwezi, certains parents ne savaient plus inscrire leurs enfants à l’école par manque de moyen, c’est ainsi que l’école Cosmis est venue pour aider tous ces enfants sans tenir compte du rang social de leurs parents.

-Compte tenue de la baisse du niveau de l’enseignement en Afrique et en particulier à Kolwezi, l’école Cosmis s’est fixée  pour objectif de donner le nécessaire aux enfants afin qu’ils puissent être capables de participer au développement du pays en commencant par leur propre entourage.

-L’école Cosmis s’efforce de donner un enseignement de qualité malgré des nombreuses difficultés qu’elle traverse c’est pourquoi elle produit chaque année des diplômés  dans toutes les options et les investi sur le marche de l’emploi, d’autres vont poursuivre les études universitaires.

-Outre ses objectifs, l’école Cosmis lutte pour la scolarisation des filles à KOLWEZI, compte tenue du revenue très bas des parents, ceux qui gardent un peu de moyen privilégient la scolarisation des garçons et les filles sont destinées au mariage précoce et autres, c’est ainsi que l’école Cosmis organise des campagnes de sensibilisation pour tous les parents afin que les filles soient traitées de la même façon que les garçons et que tous soient scolarisées dans les mêmes conditions.

C’est pourquoi les effectifs des filles dépassent souvent ceux des garçons à l’école Cosmis.

-L’école Cosmis lutte aussi  pour la scolarisation des enfants en milieu rural c’est pourquoi elle a implantée une succursale dans le village Kando-Nord et compte implanter beaucoup d’autres dans des villages ciblés ou le taux de scolarisation de moins de 5% et ou il n’ existe même pas d’écoles.

-L’école Cosmis suit et respecte le programme officiel de l’enseignement national de la République démocratique du Congo et travaille en collaboration avec les inspecteurs publics pour la réussites totale de ses activités a KOLWEZi et à Kando-Nord.

 

2. JOURS DES ET HEURES DES COURS

 

1.    JOURS DES COURS

 

A l’école COSMIS, les cours sont organisés pendant les jours suivants :

 

-Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, et vendredi.

-La journée de samedi et consacrée aux activités culturelles et sportives, (Répétitions des danses et musiques africaines traditionnelles et modernes, entraînement pour le football, composition des chansons scolaires, visites des principaux sites de Kolwezi avec les élèves, découverte des milieux). Aussi les élèves et enseignants consacrent quelques heures au JEU DE GO chaque samedi.

 

2.    HEURES DES COURS

 

Les cours à l’école Cosmis sont organisés dans les heures suivantes :

 

ECOLE MATERNELLE

 

*De 8h00’ A 9h30’ et de 10h00 A 11h30’

 

     ECOLE PRIMAIRE :

    

     *DE 7h30’ A 10h00’ et de 10h30’ A 12h15’

    

     ECOLE SECONDAIRE

 

*DE 12h30 A 14h45 et de 15h00’ A 17h 15

 

 

3. STRUCTURES DE L’ECOLE

 

STRUCTURES AGREEES

 

STRUCTURES  AGREEES

1e

2e

3e

4e

5e

6e

01

MATERNELLE

2

2

2

-

-

-

02

PRIMAIRE

2

2

2

2

2

2

03

SECONDAIRE GENERAL

5

5

-

-

-

-

04

TECHNIQUE COUPE & COUTURE

-

-

1

1

1

1

05

COMMERCIALE ADMINITRATIVE

-

-

1

1

1

1

06

PEDAGOGIE GENERALE

-

-

1

1

1

1

07

SCIENTIFIQUE MATH-PHYSIQUE

-

-

1

1

1

1

08

SCIENTIFIQUE BIOLOGIE-CHIMIE

-

-

1

1

1

1

 

1. STRUCTURES ORGANISEES

 

STRUCTURES  AGREEES

1e

2e

3e

4e

5e

6e

01

MATERNELLE

1

1

1

-

-

-

02

PRIMAIRE

1

1

1

1

1

1

03

SECONDAIRE GENERAL

1

1

-

-

-

-

04

TECHNIQUE COUPE & COUTURE

-

-

1

1

1

1

05

COMMERCIALE INFORMATIQUE

-

-

1

1

1

1

06

PEDAGOGIE GENERALE

-

-

1

1

1

1

07

SCIENTIFIQUE MATH-PHYSIQUE

-

-

1

1

1

1

08

SCIENTIFIQUE BIO-CHIMIE

-

-

1

1

1

1

09

SECRETARIAT

-

-

1

1

-

-

 

 

2. STRUCTURE EN PROJET

 

SECTIONS :

 

  1. MECANIQUE GENERALE ET AUTOMOBILE : CYCLE LONG COMPLET
  2. ELECTRICITE INDUSTRIELLE : CYCLE LONG COMPLET
  3. ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE : CYCLE LONG COMPLET

 

 

4. EFFECTIFS DE L’ECOLE

 

1. EFFECTIFS DES ELEVES

 

ANNEE

MATERNELLE

PRIMAIRE

SECONDAIRE

TOTAL

G

F

T

G

F

T

G

F

T

G

F

T

01

1995-1996

36

29

65

158

142

300

-

-

-

194

171

 =SUM(LEFT) 365

02

1996-1997

29

33

62

164

170

334

-

-

-

193

203

396

03

1997-1998

31

20

61

98

108

206

-

-

-

129

128

257

04

1998-1999

25

28

53

87

80

167

-

-

-

112

128

240

05

1999-2000

15

17

32

106

111

217

-

-

-

121

128

249

06

2000-2001

12

10

22

151

100

251

59

49

108

222

159

381

07

2001-2002

13

05

18

104

78

182

61

40

101

178

123

301

08

2002-2003

10

11

22

100

104

204

51

60

111

161

175

336

09

2003-2004

14

18

32

98

120

218

45

59

156

157

197

353

10

2004-2005

21

24

45

79

97

176

36

38

74

136

159

295

11

2005-2006

15

17

32

97

104

201

43

41

84

155

162

317

TOTAUX

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"  221

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"  212

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"  444

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 1 242

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 1 214

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 2 456

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 295

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"  87

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"  34

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 1 758

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 1 733

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0" 3 490

 

2. EFFECTIFS DU PERSONNEL

 

ANNEE

MATERNELLE

PRIMAIRE

SECONDAIRE

ADMINIST. & MENAGE

H

F

T

H

F

T

H

F

T

H

F

T

01

1995-1996

-

2

2

3

3

6

-

-

-

3

1

4

02

1996-1997

-

2

2

4

2

6

-

-

-

3

1

4

03

1997-1998

-

2

2

4

2

6

-

-

-

3

2

5

04

1998-1999

-

2

2

4

2

6

-

-

-

2

2

4

05

1999-2000

-

1

1

3

3

6

-

-

-

2

2

4

06

2000-2001

-

1

1

4

3

7

9

1

10

2

2

4

07

2001-2002

-

1

1

4

2

6

8

2

10

2

2

4

08

2002-2003

-

1

1

2

4

6

9

2

11

3

3

3

09

2003-2004

-

1

1

2

4

6

9

2

11

4

3

7

10

2004-2005

-

2

2

4

2

6

7

1

8

5

3

8

11

2005-2006

-

2

2

3

3

6

8

3

11

5

3

8

TOTAUX

 

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   17

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   17

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   37

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   30

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   67

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   50

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   11

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   61

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   34

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   24

 =SUM(ABOVE) \# "# ##0"   55

 

 

3. EFFECTFS DE PARTICIPATION AUX EPREUVE D’ETAT

 

 

SECTION

OPTION

1995-1996

1996-1997

1997-1998

1998-1999

1999-2000

2000-2001

2001-2002

2002-2003

2003-2004

2004-2005

01

PRIMAIRE

28

17

08

12

23

25

20

22

40

21

02

COUPE&COUTURE

-

-

-

-

-

-

03

02

04

Attente

03

COMMERCIALE&ADM

-

-

-

-

-

07

09

04

02

Attente

04

PEDAGOGIE GEN.

-

-

-

-

-

42

24

01

05

Attente

05

MATH-PHYSIQUE

-

-

-

-

-

04

01

04

-

-

06

BIO-CHIMIE

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

 

TOTAUX

28

17

08

12

23

88

57

33

51

 

 

 

4. NOMS ET POSTNOMS DES ENSEIGNANTS et AUTRES AGENTS DU COSMIS « COMPLEXE SCOLAIRE SAFI » 2005/2006

 

1.    GEORGES MINDA MWILAMBWE 

2.    ADERSON TSHINSES KANON 

3.    GILBERT MUTOMBO WA MUTOMBO 

4.    ADOLPHINE MUJINGA SAPALO 

5.    FIDELIE ILUNGA MUTOMBO 

6.    ADELLARD ILUNGA MAYANGA 

7.    DIEUDONNE MWAKU LUSAZE 

8.    PHILIPPES MBUMBA TSHAHWA 

9.    PAULINE LUKINU MAVU VIVIANE KABEY 

10.                      SAM TSHIKWATA 

11.                       PROSPER KAYEMBE 

12.                       FRANCOISE KATONDE 

13.                       JOSEPHINE MUTUNDA 

14.                       MAMIE SAPALO 

15.                       BERNARD IKONGA KALENGA

16.                       ALPHONSE UMBA MWANZA

17.                       CHRISTOPHE TSHAMUNDJI LUANGANI

18.                       ALBERT KABEMBO MANDE

19.                       JOSEPH KALEND MBAZ

 

5. STRUCTURES ORGANISATIONELLES

 

L’ECOLE COSMIS "COMPLEXE SCOLAIRE SAFI" à Kolwezi est organisée en sections ci-après :

 

1)    L’école MATERNELLE

 

Elle est dirigée par Mademoiselle Viviane KABEY et accueille des enfants âgés de 3 à 5 ans.

Elle a une capacité d’accueil de 50 élèves et 3 institutrice. Mais a cause des difficultés rencontrées, nous préférons organiser deux classes avec deux institutrices. Une classe pour le niveau élémentaire (3 et 4 ans) et une deuxième classe pour le niveau terminal (5 ans)

 

2)    L’école PRIMAIRE

 

Elle est dirigée par  Mademoiselle Viviane KABEY et accueille environs 2000 élèves ou plus avec 6 enseignants.

Ici nous accueillons des élèves âgés de 6 a 12 ans.

 

3)    L’école SECONDAIRE

 

Elle est dirigée par Monsieur Joseph KALEND et accueille environs 150 élèves ou plus selon la possibilité des parents. Tous les élèves de l’école secondaire sont âgés de 12 à 19 ans.

 

Elle est organisée  en options ci-après :

-SECONDAIRE GENERALE : 1e et 2e année : 12, 13 et 14 ans

-COUPE ET COUTURE : 3e-6e année des humanités : de 14 à 19 ans

-SCIENTIFIQUE MATH-PHYSIQUE : 3e-6e année des humanités : de 14 à 19 ans

-PEDAGOGIE GENERALE : 3e-6e année des humanités : de 14 à 19 ans

-COMMERCIALE INFORMATIQUE : 3e-6e année des humanités : de 14 à 19 ans

-SECRETARIAT : 3e-6e année des humanités : de 14 à 19 ans

 

Pour assurer la  bonne gestion de l’école COSMIS, des structures ci-après ont été mis en place :

 

A) LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Il est composé des personnes ci-après :

-Le Coordinateur. : Président
-Le Chargé du département de l’administration et des finances.
-Le Chargé du département de l’enseignement
-Le Chargé du département des techniques Agricoles ( en conception)
-Le Chargé département des techniques d’Autofinancement ( en conception)
-Le Chargé du département des sports, cultures et loisirs.
-Le chargé du département de la santé et approvisionnements.

B) LE CONSEIL DE GESTION
 
La structure du conseil de gestion est la suivante :

          1) PRESIDENT : Le Coordinateur ou son délégué.
          2) SECRETAIRE : Représentant des chargés des différents services  ( chef du bureau de la coordination).
          3) TRESORIER : Président du comite des parents
          4) CONSEILLER : Président du Comité du personnel
          5) Vice – Conseiller 1 : Chargé des techniques d’Autofinancement.
          6) Vice- Conseiller 2 : Chargé des sports, cultures et loisirs.
          7) Membres :- Présidents du Comite des élèves
          8)Chargé du Département de la santé et approvisionnement.

 

Des personnes doutent de l'éxistence de l'école COSMIS.

Soeur Marie Armelle Gourbin de Notre-Dame, Chanoinesses de Saint Augustin.

Ma fait parvenir son rapport suivant.

1 juin 2005.

 

COMPLEXE COSMIS

Complexe scolaire privé et agréé – 211, av. du 30 Juin à KOLWEZI

Situé entre le petit marché du Quartier Latin et l’Institut de Mutoshi.

 

COMPTE-RENDU DE MA VISITE, le mercredi 27/04/2005, en matinée.

Ce que j’ai vu.

            Le complexe est entouré de murs. Le mur qui fait façade porte l’identité de l’école. Les couleurs sont passées.

            Le complexe fonctionne dans une maison d’habitation avec de grandes pièces et à l’arrière beaucoup de petites. La maison est large et construite de manière économique. Cela lui donne un aspect lourd. Il y a de grandes baies métalliques pour supporter de petits carreaux mais il n’y a pas de carreaux, seulement des tôles soudées aux châssis métalliques. Pourtant la lumière filtre à travers des fentes, des trous ou aussi un ou 2 carreaux dégagés dans le haut de la fenêtre. L’intérieur n’est pas terminé : il n’y a pas de faux plafonds. La qualité du pavement ne m’a pas retenue.

            Quand je me suis présentée devant l’école, il y avait des élèves à l’extérieur de la parcelle, d’autres à l’intérieur sur un terrain sablonneux comportant une petite pelouse herbue, bien entretenue, où les enfants peuvent s’asseoir. C’était l’heure de la récréation.

            Des élèves m’ont montré par où je devais passer : par l’arrière de la maison qui semble destinée à être habitée.

            Une jeune femme est venue m’accueillir et m’a introduite rapidement à l’intérieur jusqu’à ce qui pouvait être son bureau, avec un ordinateur. Au clavier, il y avait un enfant de 10 ans, environ. Ils m’ont montré leur site

Note de Sam Tshikwata du 12 Juillet 2005:

il ne s'agit pas du site mais des photos des correspondants dans le monde.

 Le PC est ancien , il ne possède pas de modem ni de haut parleur.

Sam le précise car des correspondants pensent que l'école possède une connexion Internet, ce qui est impossible actuellement.

            La jeune femme qui m’a accueillie s’est dite directrice de la maternelle et de l’école primaire. Elle dit avoir 26 ans, ancienne du Jardin d’Enfant Nyumba ya Heri (Ecole maternelle des sœurs de Notre-Dame à Kzi) et  et l’Ecole Primaire 6 Mwanga. Elle s’appelle Viviane KABEY.

            Très vite, un jeune professeur du secondaire l’a rejointe. Son nom Sam. TSHIKWATA. Il travaille aussi à l’administration de l’école et semblait, très à l’aise, dans la manipulation de l’ordinateur et Internet.

            Je n’ai pas vu de salles de classes ; par hasard, j’ai vu quelques bancs scolaires dans une très grande salle.

Ce que j’ai entendu.

Structure de l’école : Il y a

            Un COORDINATEUR (55 ans environ) ayant 35 ans d’expérience dans

                                                   l’enseignement,

            Une DIRECTRICE pour la maternelle et l’Ecole Primaire (le matin)

            Un DIRECTEUR pour le secondaire (l’après-midi).

L’effectif : En maternelle : 50 enfants,

                        En primaire : 250

                        En secondaire : 100

            Je me suis étonnée du peu d’enfants vus pendant la récréation. Ils ont expliqué que ceux dont les parents n’avaient pas encore payé les frais qui, par mois s’élèvent à 500 FC (environ 1 dollar US) avaient été renvoyés pour faire pression sur les parents dont beaucoup sont chômeurs.

Le succès de l’école.

Certains élèves viennent des environs en construction ; d’autres, de la cité Manika, ont jusqu’à 10 Km à faire pour arriver à l’école. Ils expliquent le succès de leur complexe par le fait que les enseignants s’occupent bien des enfants au point qu’à la fin de la 2ème primaire, les enfants savent lire.

Ancienneté du complexe

            Ce complexe est ouvert depuis 10 ans. Viviane, tout en terminant ses études, y a travaillé avant d’être directrice.

Leurs soutiens à l’étranger.

            Dans le déroulement de leur site, Viviane montre des membres de sa famille établis soit en France, au Canada et dans un pays d’Afrique. Ces membres semblent actifs : des groupes scolaires sont mobilisés pour aider le complexe Cosmis. Plusieurs noms m’ont été cités ; je n’ai retenu que le nom de MARLY LE ROI en région parisienne.

            Leurs relations avec les OFM/Kolwezi (frères franciscains) viennent de l’emploi de l’Internet.

Projets d’avenir.

            Ils ont acheté assez près de l’Institut Technique Mutoshi, 4 parcelles  pour construire. Le bâtiment actuel, qu’ils louent, leur servirait pour l’administration et des réunions, etc…

            Ils pensent débuter les constructions l’année prochaine.

             Ils voudraient créer un centre d’apprentissage en informatique. Ils attendent 4 ordinateurs qui doivent venir dans un container des « Chanoinesses » !

Dans cette grande plaine en construction, il y a du courant et ils voudraient plus tard y ouvrir un cyber-café.

            Ils voudraient que l’étranger les aide à la formation des maîtres. Ils rappellent l’exemple de Sabine Piquand à notre Lycée Mwanga et aux autres écoles. (Sabine est une demoiselle bénévole venue de France dans le but d’apporter un encadrement pédagogique dans nos écoles Notre-Dame à Kolwezi). Que l’étranger leur envoie des documents pédagogiques, du matériel, des livres. Ils soulignent que lorsque l’étranger leur envoie des cahiers et bics, ils ne savent pas à qui s’adresser pour que le transport soit payé à partir de Kinshasa jusqu’à Kolwezi.

            Ils souhaitent avoir des subsides pour permettre aux enfants de la maternelle et du primaire d’aller à l’école gratuitement, car la plupart des parents sont chômeurs.

            Ils ont, en secondaire, une section coupe-couture sans machines à coudre. Mais, depuis 6 ans que cette section est ouverte, il y a plein succès au Diplôme d’Etat (Je dois quand même faire une vérification de cette situation, peut-être par notre sœur Wivine). (Notre sœur Wivine est professeur de coupe et couture dans une de nos écoles secondaire et est membre du jury pratique pour la section coupe et couture chaque année aux examens d’Etat). Cette année, il y a 13 élèves et le corps professoral, etc voudrait bien des machines à coudre.

Garde du complexe.

            Quelqu’un (une famille ou un individu ?) le garde.

Conclusion.

            Ce petit rapport est limité à une 1ère visite, un premier contact qui a été confiant et cordial. Ils voudraient garder contact avec les sœurs de Notre-Dame. Ils me semblent pleins d’enthousiasme et sûrs de leurs appuis à l’étranger.

            Ce petit rapport est aussi limité du fait que je ne suis pas une investigatrice « pointue ».

Sœur Marie-Armelle GOURBIN

N.B. Aller et retour, à pieds, plus le temps de visite, a demandé 1h 30’